Exercer une profession chez soi relève de l’utopie pour certains. Ils ne se voient pas être leur propre patron en termes d’horaires de travail, de discipline et de volume de tâches. On peut comprendre que certaines personnes ne sont pas faites pour exercer une profession chez soi, peut-être qu’elles manquent d’assurance, de rigueur ou tout simplement, elles trouvent la responsabilité trop lourde. D’autres par contre craignent de ne pas y arriver à long terme. Et pourtant, il est possible de gagner convenablement et même plus que confortablement sa vie en ne bougeant pas de sa maison.

Comprendre ce qu’est exercer une profession chez soi

Exercer une profession chez soi signifie tout bonnement faire du télétravail. Et dire que plus de 70% des salariés en rêvent ! On est dans son logement, avec toute l’espace que l’on souhaite, et ne pas subir la pression d’un employeur ni la présence de collègues. Avec tout de même, si on est suffisamment sérieux, la perspective d’une bonne voire excellente rémunération. Même les jeunes diplômes rêvent d’exercer une profession chez soi, sans passer par la case carrière en entreprise. La formule plaît de plus en plus aux Français mais également Outre-Atlantique.

 

Exercer une profession chez soi, mais laquelle ?

Exercer une profession chez soi et être bien payé, c’est vraiment l’idéal. Quels métiers peut-on embrasser alors ? Les études menées montrent que les meilleurs c’est être médecin et être radiologue et qu’ils peuvent percevoir de très gros salaires, jusqu’à plus de 136 000€ par an. Être ingénieur informatique est aussi hautement rémunérateur. Être infirmière à domicile figure comme ce qu’on peut exercer comme profession chez soi. De même en étant graphiste, écrivain ou chercheur en étude de marchés. On peut aussi être enseignant du supérieur à domicile, très demandé aujourd’hui.