Le secteur de l’intérim français connait régulièrement une chute vertigineuse poussée par la conjoncture sociale. Cependant, force est de constater que chaque chute se voit suivie d’une croissance soutenue sur une moyenne de 6 mois. Après le bilan désastreux de 2014, le secteur de l’intérim semble retrouver des couleurs. Il enchaîne d’ailleurs son 15ème mois de croissance avec un pic record en janvier 2016.

Des chiffres à la hausse

En janvier 2016, le secteur de l’intérim affichait une hausse exceptionnelle de 5,6 %, selon le baromètre de Prism’emploi. Cette performance s’expliquerait par la forte activité du secteur des transports. Celui-ci arrive dans le top des fournisseurs d’emploi avec 11,7 % de parts de marché. Selon le délégué général de Prism’emploi, la performance actuelle du secteur des transports se présente comme une bonne nouvelle pour l’économie du pays. Il s’agit en effet d’un indicateur économique avancé puisqu’il représente les flux de marchandises et les échanges. Il affirme d’ailleurs que la hausse du recrutement en intérim devrait favoriser la création d’emplois durables durant cette année 2016. À noter que malgré la part de marché exceptionnelle du secteur des transports, l’industrie reste le premier employeur en intérim. 50,1 % des intérimaires travaillent dans ce secteur.

 

Les postes occupés

Au niveau des qualifications, l’intérim se développe en particulier chez les employés, avec 10,6 % de parts de marché. Cependant, étant donné l’ampleur du secteur industriel, les ouvriers restent majoritaires au niveau de la population intérim avec 41,4 %. Les cadres en intérim de leur côté progressent légèrement avec 6,8 %. Enfin, il convient de noter que le secteur de l’intérim ne connait pas le même succès partout en France. Dans le Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées et en Normandie, les chiffres sont fortement en baisse.

 

 

 

 

Une bonne nouvelle

Selon les responsables du baromètre Prism’emploi, la hausse de l’intérim s’explique par le manque de commandes enregistrées par les entreprises. Aussi, pour assurer les commandes passées sans risquer de subir des pertes une fois celles-ci livrées, les chefs d’entreprise engagent des intérimaires sur des sites comme http://www.facilium.fr. En somme, l’intérim leur permet d’adapter leur masse salariale à leur volume de travail. Malgré tout, il convient de noter que cette tendance permet de pérenniser les emplois dans la mesure où les chefs d’entreprise cherchent à limiter les remaniements de leur masse salariale.